Introduction

Exploration au stade avancé – Or – Région de Detour Lake, Québec

  • La propriété Martinière est située au cœur du projet du corridor aurifère Detour (Detour Gold Trend), à environ 45 kilomètres à l'est et le long du corridor géologique de la seconde plus importante mine d’or du Canada et à une distance similaire au nord nord-est de la mine d’or Hecla de Casa Berardi.
  • En mars 2018, Balmoral a publié l’estimation de la ressource initiale pour le système aurifère Martinière sur la propriété qui a défini 591 000 onces dans la catégorie de ressource indiquée et 54 000 onces additionnelles dans la catégorie présumée divisées 73%/27% entre ressources de la fosse et ressources souterraines (voir la page Ressources et Réserves pour de plus amples détails).
  • Le système aurifère la Martinière comprend deux gisements importants, les gisements aurifères Bug et Martinière Ouest ainsi qu’un nombre d’occurrences aurifères à contrôle structural incluant une série de découvertes récentes dans la zone du Lac du Doigt à 2,0 km au nord-est des gisements principaux.
  • La propriété Martinière est aussi l’hôte de ce qui semble être une minéralisation de type SMV qui a aussi démontré être l’hôte d’une minéralisation aurifère localement.
  • La vaste majorité des 9,5 x 7,0 kilomètres sur la propriété Martinière demeure non testée.
  • Balmoral détient un intérêt de 100% de la propriété Martinière. 


Potentiel aurifère

Trois corridors structuraux à échelle régionale d’orientation est-ouest traversent la propriété Martinière incluant la zone de déformation Sunday Lake qui est l’hôte de la mine d’or Detour à proximité. Cette situation est analogue au cadre géologique qui est l’hôte du camp minier aurifère centenaire Timmins.

Depuis la première découverte d’or sur la propriété en 1990, et l’acquisition par Balmoral de la propriété en 2010, la propriété Martinière a démontré les attributs de systèmes aurifères importants qui sont communs dans toute la région de l’Abitibi.

  • Multiples structures aurifères à l’échelle régionale;
  • Des minéralisations de type veine large à faible teneur et de type plus étroite mais à teneur bonanza;
  • Une association de minéralisation aurifère avec des roches intrusives felsiques et mafiques ;
  • Une importante continuité verticale aux systèmes de minéralisations aurifères;
  • Indication de multiples phases/générations de minéralisation aurifère.

À ce jour, la Société a défini trois principales zones de minéralisation aurifère;

  • Le gisement Martinière Ouest d’orientation SO-NE qui a été recoupé par la Société pour la première fois en 2011 lors d’un suivi après les résultats obtenus précédemment par Cyprus Canada;
  • Le gisement aurifère Bug qui a été découvert par la Société en 2013-2014;
  • Le système aurifère LdD (Lac du Doigt) qui a été découvert par la Société à la fin de 2015 et qui est toujours au stade initial d’évaluation.

La minéralisation aurifère de chacun de ces domaines possède ses propres caractéristiques uniques malgré leur étroite proximité géographique fournissant des indications claires d’un système de minéralisation aurifère présent depuis longtemps.



MDE-14-143 Gisement Bug Lake Nord, Zone Footwall
sillon d’or sur l’extérieur de la carotte

La société poursuit activement la définition des gisements Bug et Martinière Ouest tout en poursuivant l’exploration de ses récentes découvertes et les zones peu testées de la propriété Martinière avec comme objectif un inventaire de ressources autonomes sur la propriété de l’ordre de 1,5 à 2,5millions d’onces.

Potentiel Métaux de base

En 2011, Balmoral a annoncé la découverte d’un système de minéralisation de sulfure massif volcanogène (« SMV ») sur la propriété Martinière. Les systèmes SMV similaires à celui découvert sur la Martinière sont en général d'importants fournisseurs de cuivre et de zinc et peuvent aussi contenir d'importante valeur en or, argent, plomb ainsi que des quantités récupérables d'autres métaux. Le forage de l’hiver 2015 (voir NR15-05, 20 avr. 2015) a recoupé des sulfures semi-massifs que l’on croit associés à cette découverte qui a rapporté des résultats d’analyses en cuivre, zinc, or et argent d’un intérêt économique potentiel. De plus, la société a recoupé un intervalle fortement bréchifié dans la limite supérieure du système SMV de la Martinière Est qui a titré 74,60 g/t or et 1 390 g/t argent avec de fortes valeurs de cuivre, zinc, cadmium et tungstène (voir trou de forage MDE-11-09- NR 11, 5 déc. 2011).

Immédiatement au sud de la propriété Martinière se trouve l'ancien gisement producteur Selbaie qui a produit 53 millions de tonnes de minerai à des teneurs moyennes de 1,0% cuivre, 1,9% zinc, 41 g/t argent et 0,6 g/t or. Le camp SMV de Matagami qui a été l'hôte d'un certain nombre de gisements de SMV productifs incluant le gisement actuellement en production, Bracemac-MacLeod , repose sur le même domaine géologique à environ 100 kilomètres à l'est, juste au sud-est de la propriété Grasset de la Société.


Second système potentiel SMV sur Martinière – Cheminée d’altération 


Horizon exhalatif