Introduction

Balmoral a annoncé, le 25 mai 2016, qu'elle avait signé une lettre d'intention avec la société Wallbridge Mining Limited pour la vente de la propriété Zone de découverte, une sous-division de la propriété Fénélon qui est l'hôte de la Zone de découverte aurifère. Il est prévu que la vente de la propriété Zone de découverte soit finalisée avant la 25 septembre 2016. La carte ci-dessous à droite montre la propriété Zone de découverte et le portefeuille de propriétés que Balmoral possède dans la région.

Exploration au stade avancé - Or – Projet Detour Gold Trend, Québec

  • Position centrale à l’intérieur du projet Detour Trend de la Société, à environ 65 kilomètres à l’est du gisement aurifère Detour, 
  • La propriété Fénélon est l’hôte de la zone de découverte aurifère qui contient plusieurs veines aurifères à teneur élevée encaissées dans un sill ultramafique. 
  • La zone de découverte aurifère s’étend sur 160 mètres selon l’axe et à des profondeurs verticales de plus de 250 mètres. Plus de 95% du forage à ce jour a été exécuté au-dessus d’une profondeur verticale de 125 mètres. Elle demeure ouverte en profondeur. 
  • Les travaux historiques sur la zone ont inclus le décapage du substrat, un accès souterrain et la construction de deux galeries verticales peu profondes et des essais métallurgiques (récupération 95%+). 
  • Le forage le long du corridor projeté de la séquence ultramafique hôte a recoupé un certain nombre d’occurrences de minéralisation aurifère.
  • Les travaux récents exécutés par Balmoral suggèrent que ce sill est possiblement relié au Complexe Ultramafique Grasset («GUC») plus important qui inclut la découverte H3 Ni-Cu-ÉGP à proximité de la Société. 
  • Le forage exécuté par Balmoral au début de 2015 a identifié plusieurs occurrences d’une minéralisation Ni-Cu-ÉGP sur la propriété Fénélon à l’intérieur du CUG et a aussi découvert une occurrence aurifère qui a donné 216 g/t d’or sur 0,76 mètre le long de la limite basale, un contexte du type zone de découverte
  • Balmoral détient un intérêt de 100% dans la propriété Fénélon; certaines parties de la propriété sont assujetties à des redevances sous-jacentes.

Potentiel aurifère

La propriété Fénélon a démontré un potentiel pour héberger une minéralisation aurifère mésothermale à teneur élevée (zone de découverte aurifère, découverte récente près de la base du CUG). La partie sud de la propriété chevauche la zone de déformation Sunday Lake, hôte du gisement aurifère de plusieurs millions d’once Detour sur plus de 10 kilomètres. La proximité des zones de déformation aurifères régionales de cette nature est la clé de la découverte de mines aurifères dans tout l’Abitibi. Un certain nombre d’occurrences sont connues à partir du forage sur la propriété et le potentiel de découverte demeure élevé.

Potentiel de métaux de base

Ni-Cu-ÉGP magmatique 

La limite est de la propriété Fénélon couvre une série de roches fortement magnétiques, sous un important mort-terrain lesquelles sont interprétées comme étant une extension nord-ouest du Complexe Ultramafique Grasset («CUG»). Le CUG comprend les découvertes H1 Ni-Cu-ÉGP et He Ni-Cu-ÉGP de Balmoral sur la propriété Grasset adjacente. Le forage exécuté par Balmoral en 2015 a démontré la présence d’une minéralisation similaire sur la propriété Fénélon jusqu’à 8,3 kilomètres au nord-ouest de la zone H3. La propriété possède donc un potentiel très élevé pour des découvertes additionnelles de Ni-Cu-ÉGP et l’extension des zones de minéralisation découvertes récemment.

Minéralisation SMV Cu-Zn-Ag-Au

Le troisième complexe volcano-felsique en importance connu dans la région, après les camps SMV Selbaie et Matagami ayant connu une production, est situé sur la propriété Fénélon et les propriétés adjacentes Jérémie et Grasset. Les travaux exécutés par les sociétés précédentes en 2006-07 ont identifié un certain d’occurrences d’une minéralisation Cu-Zn-Ag-Au à l’intérieur de la séquence volcano-felsique que le CUG recoupe localement. À ce jour, Balmoral n’a pas concentré ses efforts sur ce type de minéralisation, par contre, en ciblant la minéralisation nickélifère à l’intérieur du CUG, la Société a découvert des accumulations de sulfures importantes dans la séquence felsique possiblement d’origine SMV.