Géologie

La propriété Fénelon repose principalement sur des roches sédimentaires et sur une quantité moindre de roches mafiques d’orientation O-SE du domaine Manthet au nord de la zone de déformation Sunday Lake. Ces roches ont été pénétrées par des sills intermédiaires à mafiques/ultramafiques et par une quantité moindre de dykes. Les zones structurales développées à l’intérieur et le long des marges de ces roches intrusives ont servi de points focaux les plus communs pour une accumulation d’or.

À l’est, à des niveaux stratigraphiques plus profonds, cette séquence repose sur le Complexe ultramafique Grasset qui est formé de roches ultramafiques et felsiques volcaniques interstratifiées lesquelles sont pénétrées par des sills et dykes en même temps. Les minéralisations de sulfure de nickel de Type-1 et Type-2 associées à de la komatiite se situent à l’intérieur du complexe ultramafique Grasset tout comme c’est le cas normalement pour les minéralisations de sulfure massif volcanique riches en pyrite à l’intérieur de membres felsiques du Complexe.

Au nord, la séquence est pénétrée par Jérémie Pluton: un corps intrusif composé de forme ovoïde (diorite-monzodiorite-granodiorite).

Au sud de la zone de déformation Sunday Lake la stratigraphie est dominée par des roches sédimentaires d’orientation est-ouest du domaine Matagami. Les conglomérats polylithiques de type Témiskaming sont observés à l’intérieur de la séquence à proximité et à l’intérieur de la zone de déformation Sunday Lake. À ce jour, aucune minéralisation d’importance n’a été identifiée à l’intérieur de cette séquence au sud de la ZDSL, cependant, l’exploration sur cette partie de la propriété est très limitée.

La minéralisation aurifère à l’intérieur de la zone Fénelon se situe généralement dans des veines quartz-chlorite-chalcopyrite étroites. La minéralisation d’or visible n’est pas rare et, lorsque présente, elle mène à des teneurs de largeurs étroites qui peuvent régulièrement dépasser 20 g/t or. Les veines peuvent se situer dans une variété de lithologies hôtes, mais sont concentrées dans des sills et des dykes mafiques à ultramafiques sur la propriété de la mine Fénelon avec des lithologies sédimentaires environnantes qui sont des hôtes beaucoup moins réceptifs. Les découvertes récentes le long du corridor de la Zone 51 sont jusqu’à maintenant très peu décrites mais sont présentes dans des hôtes intrusifs intermédiaires et volcaniques avec une minéralisation à basse teneur qui s’étendent localement jusqu’à la séquence sédimentaire.